1 décembre- Delme

7 marcheurs motivés ont effectué 12 Kms sous la pluie. Nous avons démarré doucement par l'ancienne voie ferrée pour échauffer nos muscles . À Liocourt, nous commençons à grimper la côte,  mais aucune vue,  l'horizon est bouché par les nuages. 
A l'arrivée nous grignotons quelques douceurs avant d'aller nous réchauffer dans nos pénates.
Brigitte

24 novembre- Ville-au-Val

La chasse a perturbé l'itinéraire initial. C'est donc 10km qu'ont parcouru les marcheurs du dimanche: côte de Soléole via ND de Consolation, chemin des oiseaux vers Sainte-Geneviève, réservoirs de Loisy, Bezaumont et retour vers Ville-au-Val.   Brigitte

10 novembre- Pompey

Nous étions 10  à affronter les premières gelées de la saison. Cela nous a bousté, nous avons marché à 5km/h la première heure.
Par l'intermédiaire de Monique, nous avions 3 personnes de Pompey qui marchent habituellement avec la FLI.
Le soleil s'est peu montré mais la balade était plaisante, bien que Pascal a trouvé que nous avions fait beaucoup de virages, tours et détours.
Au final nous avons fait 12 km et nous étions satisfaits de notre performance.                                  Nelly

20 octobre-Parcs et châteaux au départ de Villers-Clairlieu

4 marcheurs- 9 kms- temps exécrable.
Monique

6 octobre- Octobre rose à Nomeny

Exceptionnellement, le rendez vous était donné, ce dimanche 6 octobre, à 9h30 sur un parking à Nomeny. Nous nous sommes joints à la petite centaine de personnes qui venaient marcher dans le cadre d’Octobre Rose

Nous avons emprunté la voie verte, fraichement ouverte à tous, pour arriver au terrain de foot. 3 kms !!! Courte halte pour faire un don, pour l’association Symphonie, en échange d’un joli petit cœur, pour déguster un morceau de brioche et pour admirer les chorégraphies de pop seille.Puis, les 8 marcheurs que nous étions ont repris le chemin, longé le bois de Nomeny pour arriver près de la baraque de chasse et rentrer par la voix verte, à nouveau.

Beaucoup de pluie était annoncée, mais finalement, cette sortie de 8 kms s’est déroulée sous un ciel mitigé, sans une goutte, et fut très agréable.
                                                                                                                Bernadette

22 septembre- Ars-sur-Moselle

Malgré la concurrence des journées du patrimoine et autres manifestations, ,nous étions 9 au départ d'Ars-sur-Moselle. Pour la mise en jambes, on commence par 3 km le long de la Moselle jusqu'à Dornot. Là, il faut monter, à travers vignes et bois, jusqu'à la croix Saint-Clément, d'ou le saint homme, accompagné de Celeste et Felix découvrit naguère la ville de Divodurum. Dédaignant le GR5 pour un petit sentier, nous atteignons la roche de Varrieux d'ou nous admirons la vue sur la vallée. Après avoir admiré  la pierre qui tourne, nous empruntons la descente vers Ancy. Par un sentier jouxtant d'anciens jardins et vergers, nous arrivons au pont-aqueduc romain du 2° siècle qui amenait les eaux de Gorze jusqu'aux thermes et fontaines de Metz. Un petit arrêt au cimetière de 1870, près d'un arbre remarquable, et c'est le retour au parking de la gare pour un apéro sdestiné à nous soulager des 11,7 kms parcourus.  M.Agnès

 

 

 

8 septembre- Tincry

4 sont venus
La pluie s'est invitée
4 sont rentrés

 

10 août- Dommartin sous Amance

Après moult atermoiements, nous avons fini par nous mettre d'accord sur le point de RV à Dommartin sous Amance. Nous voici 13, accompagné du chien de la ferme du coin, en route pour le pain de sucre et les hauteurs de Seichamps, avant debifurquer vers  Laître sous Amance. En pré apéro, quelques mûres, mirabelles et autres prunes glanées en bord de chemin. L'apéro, le vrai, ce sera assis à la table réservée par Dany au village, tout en profitant des flonflons, de l'orchestre et de l'ambiance bon enfant de la fête patronale. Au menu, soucisses- frites et crêpes. Le service est assuré de main de maître par Dany et Monique. Merci à eux. Et merci à Claude, notre guide du jour, qui nous a ramené nuitamment à bon port par les chemins de traverse et permis de boucler aisement quelques 13 km.

M.Agnès

4 aout- Sillegny

Pour éviter les orages, nous avions décalé la rando de Sillegny au dimanche suivant. Cela nous a fait perdre des inscrits, mais nous étions encore 6 pour cette randonnée de 13km autour de Sillegny. Ecoutant les curieux, nous avons fait un détour jusqu'à la ferme de la Vannoue à Cheminot. Bien nous en a pris. Sur un bel étang, des ouettes d'Egypte nageaient en encadrant leurs petits. A la ferme de la Vannoue, la propriétaire nous a ouvert sa cour pour nous permettre de voir M. et Mme Paon, heureux parents de trois petits.

De retour à la place de la Mairie à Sillegny ,c'est avec satisfaction que nous constatons que les 2 tables de la place sont à l'ombre et libres ! Un  apéro, une salade et déjà Mme Perrette arrive. Présidente de l'association la Sixtine de la Seille , elle s'est déplacée de Metz pour accompagner notre visite. D'allure austère, l'église fortifiée Saint-Martin, classée monument historique par les Allemands en 1882, abrite de superbes fresques du XV° et XVI° que notre guide nous a commenté avec passion. Un chef d'oeuvre que nous n'avons pas regretté de découvrir.

Pour les amateurs, l'église est ouverte tous les jours et une visite guidée gratuite a lieu le 2ème dimanche de chaque mois à 14h30.

Nelly

7 juillet/ Pagney derrière Barine

Annulé

22-23 juin/ WE dans les Vosges

Après 2 forfaits, le RV des 13 était à 13h30 au chalet de Machey. La marche a démarré -presque- à l'heure après la tchatche d'usage, d'abord facile par le chemin des italiens jusqu'au lac de Blanchemer, puis plus gaillarde en s'élevant vers la route des crêtes. Au Rainkopf, la vue panoramique était un peu bouchée, mais on a échappé à l'orage. Les Vosgiennes broutaient sur le Rothenbachkopf, faisant tinter les clarines. Tout près de là, une vingtaine de chamois s'étaient donné RV pour batifoler près de la maison de la nature. A partir de là, c'était la descente- pas aux enfers, non- mais vers le collet de l'étang et la belle tourbière de Machais.

La boucle bouclée, en route pour le refuge du Sotré. Un apéro, un repas vosgien et une bonne nuit de sommeil ... et nous voilà d'attaque pour aborder la marche dominicale.

Au départ de la Schlucht, nous voilà prévenus- ça monte sérieux ! mais la vue sur la vallée de Munster depuis le promontoire du Spitfendels vaut la peine. Ensuite, ce sont les rochers de Hirschsteine, leurs escaliers et leur sentier vertigineux à flanc de montagne. Même pas peur... on se retrouve au belvédère. Plus tard, après un rapide piquenique au lac vert, on re-grimpe sur les crêtes, puis sur le Tanet. On reprend son souffle en profitant de la vue avant de rejoindre la Schlucht par le GR5, parmi les myrtilliers et les bruyères. 

Ouf! c'était sportif. On mérite un pot.. là, tout de suite, en terrasse, avant de se quitter.

C'était un beau WE: temps clément, bonne compagnie, refuge sympa et belles randos. Seul point noir, le départ anticipé de nos amis Aubry. On pense à eux.

M.Agnès

2 juin/ Clémery

Annulé

12 mai/ Vic-sur-Seille

Annulé faute de participants

28 avril/ entre Messein et Neuves-Maisons

Nous étions 10 à découvrir ce tronçon des boucles de la Moselle au départ de Messein: 12 km, en grande partie sur pistes cyclables, sans dénivelé ni difficultés mais propice à l'échauffement des pieds. Une ballade agréable dans un coin de verdure aux portes de Nancy. Et pour notre bonheur, la pluie ne nous a rattrapé qu'à l'arrivée, arrosant copieusement notre traditionnel apéro.

14 avril- LA SCARPONNAISE
17 participants- 16km

24 mars/ Bouxières-aux-Chênes- Amance

Le blason d'Amance rappelle que les ducs de Lorraine y faisaient cultiver la vigne.

Pour celébrer le printemps, Martine et Jean-Marie nous avaient concocté une petite marche de 11,6 km. Les 12 ont eu beau faire les chemins buissonniers, rien n'y a fait: il a fallu monter la côte d'Amance, non sans une petite halte au lavoir du Revers.
Enfin en haut, ils ont pu profiter de la vue panoramique depuis le tertre de l'ancien chateau, visiter l'église Saint Jean-Baptiste, gothique flamboyant aux influences renaissance du 16°et admirer le majestueux cédre du Liban, un  vénérable de 154 ans, fier d'avoir été couronné arbre remarquable en  2016.
Il a  ensuite été facile de se laisser descendre jusqu'à Bouxières, à temps pour l'apéro.

 

 

23 mars/ Caravane du sport

Nous étions 5 marcheurs présents à Nomeny pour faire la promotion d'Amis Parcours lors de la 3° édition de la Caravane du Sport 2019 organisée par le CDOS 54 (une occasion pour les sportifs en herbe de découvrir et tester de nombreuses activités, et pour les élus... de faire de l'entre-soi et se montrer..)
Eric a tenu la permanence près des grilles  affichant les activités de l'Association, alors que Dany conduisait une petite douzaine d'amateurs pour 5 km dans et autour de Nomeny, dans une ambiance sympathique marquée par les facéties des ados.

9 mars/Verny

10 marcheurs étaient au rendez-vous de Verny, habillés de pied en cap...cape de pluie évidemment!  Brigitte, en guide chevronné, adapte le circuit aux conditions climatiques, et nous voilà partis sous la pluie vers les bois pour se proteger du vent. Nous passons à côté du fort Wagner, groupe fortifié construit par les allemands début 1900 pour protéger Metz et rejoignons Fleury par le bois de l'hôpital. La tour Saint-Nicolas, datée de 1580 et dernier vestige d'une ferme appartenant à l'hôpital Saint-Nicolas de Neufbourg à Metz sert de décor à la photo de groupe. A la sortie du bois via l'étang de Pournoy-la-Grasse, un vent violent ralentit notre marche, mais nous sommes boostés par la perspective du pot qui nous attend. Un coup d'oeil à la fontaine fortifiée de Verny qui servait de bloc de défense camouflé par une façade décorative pendant l'annexion allemande et nous sommes arrivés pour midi ... à temps pour que Dany fasse ses emplettes au marché.    Brigitte

24 février/ Norroy les Pont-à-Mousson

Nous étions 7 au RV par ce matin ensoleillé. Les frimas matinaux se sont vite dissipés sous les assauts d'un chaud soleil printanier. C'est le long de la Moselle canalisée que nous avons rejoint d'un bon pas (4,7km/H de moyenne) l'écluse n°20 de Pagny-sur-Moselle, ouvrage datant des travaux de canalisation du milieu du XX° pour relier Neuves-Maisons au Rhin. Une halte s'est imposée pour assister à la manoeuvre d' une super péniche chargée de charbon. Dans cette écluse grand gabarit de 176m de large, il n'y avait guère que 5 cm de marge de chaque côté ..
D'aucun étant tenu  par des obligations sociales, nous avons bouclé nos 13,7 km sans flaner, admirant au passage quelques couples de cygnes. Mais rassurez-vous, bien que pressés, nous avons quand même pris le temps de l'apéro...

 

10 février/Les jardins de Pompey

La rando de ce dimanche nous a conduit à Pompey.
Avec Dany, on était allé reconnaitre, peaufiner le trajet. C'était sans avoir vérifié  les jours de chasse et les aléas climatiques. Au réveil, les informations prédisaient pluie et de vent, en vigilance orange.
Malgré tout, nous étions 10 au rendez vous et nous avons eu raison ! Les capes de pluie ont vite regagné les sacs.
Nous avons adapté le parcours! Il était intitulé les jardins de Pompey, et nous avons donc marché ....dans les jardins; un coup à l'endroit, un coup à l'envers, un coup sur le coté et un coup pour monter jusqu'à l'avant garde. Le vent soufflait fort sur le parcours de santé, et Jean-Marie a échappé de 20 cm à la chute assassine d'une branche.
Nous avons fait 10km en 3 heures. La pluie et le vent nous ont rattrapé pour le pot de l'amitié, histoire de mettre un peu d'eau dans nos verres. Et vite, chacun est reparti vite au chaud !
Nelly

27 janvier/ Autour de Saulny, Plesnois et Norroy-le-Veneur

Pour cette marche de 11,6 km, nous étions 7, prêts à affronter les frimas, la pluie et le vent. Finalement après un départ pluvieux, on a pu se faufiler à travers les gouttes et même profiter de quelques eclaircies, une chance! car des hauteurs, on voyait loin sur la plaine mosellane. Bon d'accord... on a fait quelques glissades dans les chemins boueux (surtout ceux labourés par les trailers s'ereintant des heures durant à monter et descendre le même sentier) et grimper quelques côtes. Mais finalement on ne s'est même pas (trop) perdu malgré un repérage minimaliste, et on échappé aux chasseurs qui occupaient la colline jouxtant la notre. A travers bois, vergers et vignes, nous avons relié les villages de Saulny, Plesnois et Norroy-le-Veneur, s'arretant ça et là devant les curiosités locales:  pigeonnier,  calvaires,  église romane,  fruitiers parés de robes de mariées, self-service de primeurs... L'apéro a été rapide- on se refroidit vite à rester immobile- mais on a pas oublié de prendre  RV pour le 10 février dans les jardins de Pompey.

 

13 janvier/ Raucourt

Pour cette 1ère marche de l'année,  8 courageux marcheurs étaient au RDV, à s'échanger les "bonnes années- bonne santé" d'usage.
Les premiers chemins bien boueux nous ont conduit dans le petit hameau d'Alemont, une annexe de la commune de Saint-Jure . La pluie et le vent se sont invités,  ralentissant notre cadence.  Mais nous ne sommes pas seuls à profiter de la nature hivernale: d'intrépides cyclistes et cavaliers croisent notre chemin, et dans les champs, une douzaine de chevreuils tiennent un couarail avant de s'enfuir à notre approche. A bon port, nous terminons par notre rituelle collation avant de se séparer, tous requinqués.