Carnet de route 2020

9. mars, 2020

D'abord, c'est la côte vers les bois de la Fourasse, de belles vues sur le village de Liverdun, l'éclosion des pervenches et les senteurs de l'ail des ours. Nous arrivons ensuite au chateau de la Flie,  belle demeure de 1830 rachetée en 1890 par le sieur Nicolas Noël, chef d'industrie (l'usine des Pompes Noël deviendra Pont-à-Mousson SA). Un joli petit sentier, parralèle au canal, nous mène vers le domaine des eaux bleues, d'où nous rejoignons l'écluse d'Aingeray. De là, la piste est facile pour rejoindre Liverdun au plus près de la Moselle. Un coin d'oeil nostalgique sur le site démantelé des conserveries Lerebourg, autrefois le plus important confiturier de France, fermé en 2000, une photo sur le ponton devant le chateau de la Flie, le franchissement du pont.. et nous voilà rendus. Dommage, nous n'étions que 4 à profiter de ces quelques 12,8 kms parcourus à la moyenne de 4,2 km/h sous le soleil.  M.Agnès

2. mars, 2020

Marche annulée faute de participants

17. févr., 2020

6 marcheurs- 11 km- moyenne 4,1

14. févr., 2020

Annulé suite à intempéries et recommandations préfectorales.

27. janv., 2020

Les 11 marcheurs se sont retrouvés  à Bey par un froid matin glacial éclairé du  soleil levant jouant à cache-cache dans la brume. En chemin  pour la forêt, nous croisons un groupe de chasseurs. Ouf! notre tracé est compatible- pas de risques d'être pris pour une harde. Nous rejoingnons  Brin village, puis l'étang où un cygne cherchait l' eau sous la surface gelée. Une fois sortis du bois,  le retour à Brin se fait dans le brouillard. Après 12km et 85m de dénivelé, c'est l'heure de l'apéro sur la parvis de l'église où RV est pris pour le 9 février à Maxéville.
Claude